Cairns (fin du jour 25)

Nous quittons Green Island pour passer notre dernière nuit en Australie à Cairns. Nous avons choisi un hôtel pas cher mais en plein centre.

Pour être pas cher, il l’est, comme tout le reste. Ça fait un choc après l’hôtel de Green Island…

Cairns a l’air d’une ville sympa. Il y a beaucoup de jeunes. Il y a pas de plage dans la ville, donc ils ont construit une immense piscine d’eau de mer sur l’esplanade :

Avec des petits poissons qui flottent dans les airs :

Sur les pontons de la piscine on peut lire que les enfants doivent obligatoirement porter des vêtements pour se protéger du soleil dans l’eau et sur la plage sous peine de sanction.

Un peu plus loin sur l’esplanade un cours de zumba en plein air :

Le bord de mer est joliment mis en valeur :

Comme c’est l’Australie et qu’il fait souvent beau, on installe des bbq sur l’esplanade :

La ville grouille de monde (fort contraste avec les derniers jours sur Green Island) pas mal de parents avec leurs enfants, pas mal de jeunes et pas mal d’altermondialistes…

Des spectacles de rue dans tous les sens, ici un cracheur de feu :

dont le spectacle est assez surprenant :

Il est temps de rentrer dormir car demain debout à 7h pour l’aéroport.

 

Green Island (Jour 23,24 et 25)

Pour notre toute dernière étape en Australie, nous avons choisi de passer 3 jours sur une des îles aménagées de la Grande barrière de Corail : Green Island .

Nous arrivons le mercredi matin, sur un bateau rempli de touristes, nous qui pensions être tranquilles sur une île… en fait, il y a des excursions à la journée, donc beaucoup de monde qui débarque le matin à 10 h et repart à 16h30.

L’île est petite, on en fait le tour à pied en 15 minutes, mais très jolie : plages, forêt sauvage, côte escarpé : un hôtel  un magasin de plongée, des restaurants et 2 piscines, et même un enclos à crocodiles (on a pas bien compris pourquoi mais bon…) bref, de quoi passer un bon séjour…

On est très bien accueillis par le personnel de l’hôtel, on nous fournit le matériel de snorkeling : palmes, masque et tuba, plus une jolie combinaison en lycra pour se protéger des méduses, (et accessoirement du soleil qui tape très fort !) : tout ce qu’il faut pour s’amuser dans cet aquarium géant !

Pour notre premier après-midi on décide de profiter de la plage et du snorkeling, on commence à nager vers le corail, au bout de 2 minutes on nage déjà au milieu de poissons de toutes les couleurs, c’est tout simplement superbe ! On nage avec une tortue, Olivier flippe un peu en voyant un petit requin, mais rien à craindre cette espèce là est inoffensive lui dit le maître nageur !

Plus tard, vers 17h quand tout le monde est parti l’île devient calme et paisible, et une jeune fille de l’hôtel donne à manger aux poissons au bord de la jetée. L’occasion d’apercevoir de nombreux poissons, des tortues, des requins, et cette fois on les prend en photo :

C’est déja l’heure du coucher de soleil :

Le deuxième jour on décide d’aller voir l’enclos à croco, il y a aussi un petit musée et des aquariums avec des espèces locales de poissons et coraux :

Un petit némo ou poisson clown :

Un poisson tout bizarre :

Un canon (réplique des canons de l’Endeavour, que Cook a jeté par dessus bord quand il était prisonnier de la barrière) :

Un homard :

Et les fameux enclos à crocos, (c’est infesté de moustiques, ce qui m’a valu 24 piqûres sur les 2 jambes en moins de 5 minutes) , on assiste au nourrissage des crocodiles, et il y a aussi une galerie pleine de coupures de journaux montrant des attaques de crocodiles sur des humains, c’est pas très beau à voir !

On regarde ces pauvres bêtes sauter pour attraper un morceau de poulet attacher à une perche, bon, j’ai pas bien saisi l’intérêt d’avoir des crocodiles en captivité sur cette île paradisiaque, mais bref ça a le mérite d’exister.

On sort de là et on va faire un tour en bateau à fond de verre, qui permet d’observer les poissons et le corail.

Les photos sont prises à travers une vitre, on ne voit pas bien les couleurs mais ça vous donne une idée…

Puis on va profiter de la piscine, de la mer et du snorkeling , j’a eu la chance de voir une raie eagle, je l’ai suivie un instant mais elle allait un peu vite, puis une tortue et encore plein de poissons.

Après le coucher de soleil, nous allons déguster un petit frichti sur la plage.

Le 3ème jour, nous avons réserver une excursion pour aller à l’extérieur de la grande barrière de corail : le corail y est mieux préserver et les fonds sont plus profonds, on nous promet de voir de belles choses !!

Après 50 minutes de bateaux on arrive sur une plate-forme en pleine mer : ils proposent du snorkeling, de la plongée, du scubadoo (espèce de scooter qui va au fond de l’eau avec un scaphandrier très bizarre) et un tour dans un semi submersible pour observer les fonds marins…

On va se contenter du snorkeling et du semi-sub, et vraiment on est pas déçus : c’est superbe, on nage dans un aquarium, il y a des coraux et des éponges énormes et de toutes les couleurs, des poissons de toutes sortes, et il y a pas besoin de plonger pour en prendre plein les yeux.

A notre retour sur l’île on retourne snorkeler (on est quand même là pour ça) et on tombe sur une tortue pas farouche : on nage avec elle un long moment, on la suit, elle nous emmène vers la plage puis vers la jetée, c’est trop mignon de la voir sortir sa petite tête pour respirer !

 

Il y a aussi énormément d’oiseaux sur cette île, mais par contre ils se gênent pas pour venir picorer dans nos assiettes au petit déjeuner,

Aprés 3 jours passés sur cette île nous repartons sur le continent pour notre dernier soir en Australie (enfin c’est ce qu’on croyais ! ) à Cairns. On est tristes de la quitter mais enchantés de notre séjour et la tête pleine de superbes souvenirs …

 

Port Douglas (Jour 21 et 22)

Après un court vol entre Sydney et Cairns nous arrivons dans le Queensland (6ième territoire visité sur 8, il nous manque la Tasmanie et l’Australie occidentale). Pour compléter et finir sur Sydney. L’aéroport est aussi merdique que la ville. Les australiens aiment bien avoir 2 aéroports par ville, un domestique et un international.  Le problème à Sydney c’est qu’ils ne sont pas l’un à côté de l’autre. Il y a une navette gratuite si tu voyages avec Qantas, sinon il faut payer. Et nous, on a un vol Qantas opéré par Jet Star, donc encore une fois on paie (Paye que tu payes !!)

Pour nos 2 premiers jours dans le Queensland, nous mettons le cap vers Port Douglas. La ville était il y a 20 ans un petit port de pêche. Depuis le tourisme est passé par là !

Ils ont su préserver leur côte, cela ne ressemble pas à la côte d’Azur. Nous arrivons dans notre appartement (aussi grand que le nôtre ou  presque) :

Avec un couloir de nage : L’élément indispensable en Australie un bbq hi-tech, avec un couvercle qui se rabat pour pour faire four :

Le lendemain, nous partons 60 km au nord pour visiter la Daintree Rain Forest et Cape  Tribulation. Le cap a été nommé ainsi par le Capitaine Cook alors qu’il rencontrait quelques petits problèmes de navigation (à cause de la grande barrière de corail).

Nous faisons un petit détour par le village de Daintree :

Nous aprenons qu’il est possible de faire une croisière pour voir des crocodiles (mais c’est déjà fait)

Pour arriver au paradis qu’est Cape Tribulation, il faut prendre un bac pour traverser la Daintree River (paye que tu payes encore 23$), ils peuvent pas faire un pont comme dans n’importe quel pays !!

Mais c’est pas grave car on va vite en prendre plein les yeux !

On s’arrête faire une promenade dans la forêt. On tombe nez à nez avec un Boyd’s Forest Dragon :

La nature est parfois bien étrange, pourquoi elle fait ça à ce pauvre p’tit arbre :

Un basket of life, sorte de panier dans lequel la nature prospère :

Des feuilles mais je ne sais plus de quoi :

Nous reprenons la voiture pour Cape Tribulation, on comprends vite pourquoi on en parle dans tous les guides :

Si c’est pas le paradis on s’en approche !

On commence même à se prendre pour des artistes photographes :

On se croirait dans Lost les disparus (la série).

On avait trop envie de se baigner, mais des pancartes indiquant la présence de crocodiles et de méduses (avec du vinaigre à disposition en cas de piqûres) nous refroidissent directe !

Donc finalement c’est pas le paradis…

En allant sur une autre plage du Cape, on croise une jolie araignée :

Mais encore une fois la plage vaut le coup :

Comme sur cette plage, il y a personne on peut trouver des noix de coco sur le sol qui ne sont pas encore ouverte, leçon en 3 images :

Tu te galères avec le tour car c’est plein de fibres :

Puis tu casses la noix de coco en 2 :

Et puis tu bois le jus et tu te délectes (en fait ça à pas trop de goût ^^)

Sur le chemin du retour, on s’arrête à une plantation de thé. On y voit une petite cabane. Il y a les machines pour couper les feuilles :


On y trouve également une grosse malle avec des boîte de thé. Il y a juste un petite boite au lettre sur laquelle il y a les prix.
Et il suffit de mettre de l’argent et de prendre une boîte… (quelque chose que l’on ne verra jamais en France).

Un peu plus loin, on s’arrête dans une fabrique de glaces spécialisée dans les fruits exotiques. Nous pouvons visiter le verger après une petite dégustation.

On commence par des fleurs étranges :

On peut voir des bananiers. Vous allez nous dire que c’est commun comme fruit…

Voici un Soursop, un fruit de la famille des Custard Apple ou Corossol en français (en glace cela ressemble à du citron) :

Le Rollinia toujours de la famille des Custard Apple, mais cette fois ça a le goût de tarte citron meringuée. Nous n’avons pas pu goûter pour vérifier :

Le Sapoldilla est un fruit qui sent le caramel c’est vraiment impressionnant !! Autrefois, on utilisait la sève de l’arbre pour faire des chewing-gum :

Les Jackfruit sont assez bizarre, ils peuvent peser jusqu’à 46 kg.

Les Breadfruit sont répandus sur les îles du pacifique. Ils sont associés au Bounty (le bateau pas la barre chocolatée) :

Les Marangs sont également de la famille des Jackfruit et des Breadfruit :

Les black Sapote, connus également sous le nom de Black Persimmon ou Chocolate Pudding fruit, très bon en crème glacée :

Le dernier fruit que l’on a vu était le litchi :

Nous rentrons ensuite à Port Douglas, car demain nous prenons le bateau à Cairns pour passer 3 jours à Green Island une petite île sur la Grande Barrière de Corail.

La suite au prochain épisode !!

Sydney (Jour 18,19,20)

Sydney ou la ville qui dit dégage … (parfois…)

Pendant notre journée de transit entre Melbourne et Sydney, nous sommes allés à Jervis Bay, une station balnéaire de la côte pacifique, faire un tour en bateau pour voir des dauphins : c’était magique, ils étaient tout près de nous et sautaient, un petit dauphin blanc est vraiment passé à 1 m de nous, autant vous dire qu’on a vraiment  adoré, par contre on a pas de photos à vous montrer car cela va tellement vite qu’on a à peine le temps de réagir, mais c’était tellement beau …

Bref, ça restera un souvenir très précieux…

Nous arrivons en fin de journée à Sydney, et nous devons retrouver la dame qui noue loue son appart à 21h, on a un peu de temps devant nous, on décide d’aller voir une des plages de la ville, Bondi Beach,

Une piscine d’eau de mer pour nager, des surfeurs, des gens qui courent pieds nus sur la plage, on n’a pas l’impression d’être dans une grande ville, et ça à l’air plutôt sympa !

On arrive à notre appart, on apprend qu’elle a pas le wifi (franchement qui n’a pas internet en 2012 ?, comment on va faire pour nos lecteurs???) et que sa place de parking ne peut être utilisé que la nuit : super on va devoir se taper la bagnole à  garer toute la journée !!

Quand on sait qu’un parking à Sydney oscille entre 30 et 70 dollars australiens à la journée, on est trop contents ! Et conduire dans Sydney, un vrai bonheur : pour le pilote comme pour le copilote qui ne sait pas vraiment si on doit tourner à gauche ou à droite à la prochaine… ah mais merde c’est sens unique ! Bref, il faut bien des petites déconvenues dans un voyage …

Le lendemain matin on  part visiter l’aquarium & le wildlife Park, zoo qui regroupe toutes les espèces spécifiques à l’Australie, on vous montre tout cela dans l’article Sydney Aquarium et Wildlife Park.

Puis on va se balader dans le centre ville, la city de Sydney. Le centre fait un peu penser à New-York avec tout ces buildings, pourtant il y aussi de jolis galeries : ici la strand arcade

Puis on va faire un tour dans Queen Victoria Building, construit en l’honneur du jubilée de diamant de la reine Victoria. Car oui, il faut savoir que le chef de l’Etat de l’Australie est toujours la reine d’Angleterre, actuellement Elisabeth II, car l’Australie bien qu’étant un état fédéral avec un gouvernement propre, fait partie du Commonwealth .

C’est bientot Noel, nous on a du mal à le croire car il fait beau et chaud…

Une petite montée à la Sydney Tower :

Les photos en haut sont prises derrière une vitre… Ce n’est pas comme la tour Eiffel ou l’Empire State Building.

La visite de la ville se poursuit par un tour dans Hyde-Park, avec un jeu d’échec géant :

Au bord duquel on trouve l’église St Mary :

Nous finissons la journée par une balade dans Circular Quay. C’est le lieu de rassemblement des habitants de Sydney pour les grands évènements (Nouvel an,  Attribution des JO de 2000…). On va y retrouver le célèbre Opéra de jour :

Puis de nuit :

Et l’autre monument célèbre, l’Harbour Bridge de jour :

Puis de nuit :

Pour notre 2ème jour à Sydney nous prenons le monorail et allons voir le musée de la marine et le musée des sciences dans une ancienne centrale électrique, on vous montrera tout cela dans l’article Sydney Powerhouse Museum et Australian Maritime Museum.

On va ensuite faire un tour à Manly beach, une autre plage connue de Sydney, il fait un peu frais mais Olivier se jette à l’eau

Enfin, nous terminons la journée par un coucher de soleil sur la plage de Manly :

Le troisième jour, on va voir Watson Bay, puis on va se balader dans le quartier de Paddington, quartier chic style british avec des maisons aux ferronneries caractéristiques,

On trouve un pub sympa, puis on va passer la soirée à Kings cross, quartier très animé à la réputation sulfureuse, effectivement il y a beaucoup de monde mais ça reste bonne ambiance !

Notre séjour à Sydney se termine, la ville est sympa mais ne nous a pas autant emballés que Melbourne ou d’autres grandes villes, tout est cher, parking, bars, restos, et moins accueillant que le reste de l’Australie.

 

Australian Maritime Museum & Powerhouse Museum

Le musée maritime de Sydney possède une réplique de l’Endeavour (bateau du capitaine Cook, navigateur Anglais à l’origine de la découverte et de la colonisation de l’Australie par les anglais), d’un bateau chargé de surveiller les cotes Australienne,  d’un destroyer et d’un sous marin.

Nous commençons notre visite par la frégate côtière. La visite nous est faite par un volontaire retraité qui a servit sur le navire. Il nous raconte quelques anecdotes sur la vie à bord.

Le fait d’avoir un bbq sur le bateau (car ce sont des Australiens…) le canon de DCA à l’avant qui a abattu le plus d’avions pendant la seconde guerre mondiale…

Nous passons ensuite à la visite du sous-marin. Le navire a servi dans la marine pendant la guerre froide jusque dans les années 80.

On commence par l’avant du navire avec la chambre des torpilles.

Puis nous remontons vers l’arrière.

Est-ce que tout va bien mon Capitaine ????

Avant de ressortir, nous discutons  avec une volontaire dont le mari a du servir dans l’armée, car elle a parcouru l’Europe il y a quelques années. Charmante petite conversation !!

Nous continuons la visite avec le destroyer, un sympathique petit navire fabriqué également pendant la guerre froide.

Le capitaine aux commandes du navire : mais tout est calme en ce moment !

Allo allo, un petit message aux membres de l’équipage…

Le capitaine est sur tous les fronts, même sur les canons :

La visite des navires prend fin avec la réplique de l’Endeavour (bateau du capitaine Cook).

C’est le top, par contre il ne fallait pas être grand. Dans la cale où les hommes vivaient, on ne tient pas debout.

A l’arrière on peut visiter la cabine du capitaine Cook.

Véro on a vu que tu aimais bien les phares :

Une fois les visites de bateaux terminées, nous passons au musée avec une exposition sur le naufrage du Titanic (Milie est aux anges avec les belles robes de Rose…) :

Nous ne pensions pas être aussi emballé par la visite du musée (surtout Emilie) car les bateaux de guerre c’est un truc de mec.

Mais le fait qu’il y ait des retraités de l’armée pour faire visiter les bateaux et expliquer leurs fonctionnements aide à passer un très bon moment. Entrer dans un sous marin est extraordinaire !!

– Le Powerhouse Museum –

Le musée des sciences situé dans une ancienne centrale électrique, se consacre majoritairement aux évolutions des moyens de transport, mais également aux inventions australiennes.

Nous allons voir un grand nombre de machines à vapeur :

Et une machine assez connue, car elle se retrouve dans les livres de physique. On peut l’activer en appuyant sur un bouton, trop cool :

Nous avons une machine à vapeur grandeure nature, une des premières machines mise en service après la seconde guerre mondiale, attention au départ Milie va démarrer :

La visite se termine par l’histoire du premier australien dans l’espace pour une mission de la NASA :

Sydney Wild Life et Sydney Aquarium

Le Wild Life est une attraction située à Darling Harbour.

Le bâtiment regroupe l’ensemble des espèces vivantes en Australie. Cela nous permet de compléter notre collection :

Les déjà vus :

Les Kangourous la mère avec son petit :

Les Koalas :

Les Echidnas :

Les crocodiles : Rex c’est le crocodile d’eau de mer le plus grand en captivité. Ils ont essayé de le faire se reproduire 2 fois, les 2 fois il a tué la femelle. Ce qui le branche dans la vie c’est de vivre dans son enclos et de manger des poulets !

Les inédits :

Le dragon vivant dans le Centre Rouge :

Un casoars c’est agressif et çà vie dans le Queensland :

Des papillons de fou :

un opossum qui vit la nuit :

Nous poursuivons la visite par l’Aquarium de Sydney qui est le plus grand d’Australie.

Ce petit tour dans ce zoo (qui n’est pas le zoo de Sydney) nous a permis de voir encore plus d’animaux endémiques.

Nous passons maintenant à l’Aquarium. C’est le plus grand d’Australie.

Nous commençons la visite par une tortue à long cou :

Une anémone :

Des poissons :

Némo :

Dorie :

Aller Sochaux (c’est pas son vrai nom !)

Des requins :

Un requin je sais plus quoi 

Avec un taille haie devant le museau ça doit pas être facile :

Des raies :

Des pingouins , mais la vitre est toute salle :

Des méduses c’est la vraie couleur :

Melbourne (Jour 15 et 16)

Les 2 prochains jours sont consacrés à la visite de Melbourne. C’est la ville la plus cosmopolite d’Australie, il y a plus de 100 communautés.

Tout ce qu’on a pu lire sur Melbourne est assez vrai : ville jeune, calme, beaucoup de verdure où se détendre…

Nous commençons notre visite par la la partie nord du centre avec les anciens bains publics, un joli bâtiment de brique rouge :


Un peu plus loin nous avons le RMIT Royal Melbourne Institute of Technology (université prestigieuse de Melbourne) avec des façades complètements folles :

Dans le même quartier, on peut voir le bâtiment construit pour accueillir l’exposition universelle de 1880 :

Actuellement, il est occupé pour une exposition de vieille voiture.

La ville de Melbourne possède un réseau de tramway construit en 1885. Dans les années 70, la ville a fait le choix de conserver ce moyen de transport et de le développer, ce qui fait qu’elle possède le plus grand réseau du monde.
De plus, il existe un tramway et un bus gratuits pour accéder aux principaux bâtiments à voir.
Le tramway gratuit est d’époque :

La gare principale de Melbourne Flinders Street Station :

Direction maintenant le jardin botanique qui est être un des plus grand d’Australie.

Le Sidney Myer Music Bowl est une salle de concert en pleine air !
Astucieux, mais il faut qu’il fasse beau…

Les photos du Royal Botanic Gardens :

Il y a des arbres tout bizarre…

Dans la serre tropicale, de jolies orchidées :


Nous finirons notre séjour à Melbourne par la visite de la plage de St Kilda et de la Rippon Lea House, une maison de style victorien dans le sud de la ville.
La maison a été construite en 1868 par Sir Frederick Sargood, puis elle a été rénovée dans les année 1930 par le nouveau propriétaire.

Il y a un parc avec un lac et une petite butte avec une cabane d’où Frederick pouvait voir arriver ses bateaux dans le port de Melbourne !

On peut trouver également une piscine, un court de tennis, un potager, un verger, une énorme salle de bal (on peut la louer pour les mariages si ça tente quelqu’un)…

En repartant, nous nous arrêtons dans le quartier de Brunswick (quartier BoBo underground) :

Voila, nous terminons notre article de Melbourne. Nous reprenons la route pour Sydney qui sera la suite de notre récit !!

La Great Ocean Road (Jour 14)

Comment définir la Great Ocean Road ??

C’est une route qui longe la côte sud de l’Australie entre Warrnambool et Torquay (Océan Indien).

Cette route est célèbre dans le monde entier pour les 12 apôtres : 12 rochers plantés dans la mer, mais elle comporte en fait une dizaine de point de vue intéressants où le voyageur s’arrête pour observer la vue et prendre quelques photos.

On peut même la faire en randonnée, la Great Ocean Walk fait une centaine de km et il faut prévoir une semaine, bon comme on avait pas le temps on a choisi la voiture, Olivier s’est d’ailleurs fait plaisir avec le V6 sur la route escarpée (enfin tout est relatif car ici c’est limité à 110 km/h partout) héhé

Nous partons donc de Warrnambool pour faire la Great Ocean Road !

Au bout de 50 km, nous arrivons sur la première baie, The Grotto,

On se balade on prend quelques photos et on repart pour un autre point de vue : le London Bridge !!

On repart pour quelques kilomètres pour s’arrêter à The Arch :

Puis Two Miles Bay et Sentinel Rock :

Nous repartons ensuite pour Loch Ard Gorge :

Nous reprenons à nouveau la voiture pour le « clou du spectacle » Twelve Apostles, les 12 apôtres, qui ne sont plus que 8 en fait, les autres ont été engloutis dans l’océan :

Nous repartons ensuite pour l’intérieur des côtes pour faire un stop dans une Rain forest au parc de Great Otway, une forêt avec des eucalyptus géants :

Les fougères ont un comportement bizarre, elles recourbent le bout de leurs feuilles :

La fin de la route est proche puisque nous arrivons à Torquay, fin de la Great Ocean Road.

C’est là que deux grandes marques de surf sont nées : Rip Curl et Quiksilver. Il il y a un fantastique Outlet Factory, mais qui est fermé quand nous arrivons …nul…

Bibou verse une petite larme devant le magasin Oakley qui est fermé … ;-(

Une petite visite de la plage mythique de Torquay, où se déroule chaque année une manche du championnat du monde de surf : Bells Beach!

Le panneau nous met en garde contre les forts courants :

 

Mais il y a quand même pas mal de surfeurs…et de surfeuses.

 

Il est grand temps pour nous de reprendre la route en direction de Melbourne où nous allons passer les 2 prochains jours. La suite au prochain numéro…

Kangaroo island (Jours 11 et 12)

Ce matin nous quittons Adélaide pour 150 km de route vers le sud, pour nous rendre sur Kangaroo Island !!

La brochure nous promet des animaux, de la bonne nourriture et du bon vin mais bon nous on aime pas trop ça…-)

En arrivant, on a un peu l’impression d’être en Bretagne, il fait à peine 15°C et le ciel est gris, mais le paysage reste superbe !

On est pas à l’abri d’en prendre plein la vue !
Nous partons pour Kingscote,côte Nord de l’île,  visiter une fabrique de miel bio. Il est possible de déguster différentes sortes de miel. Très bon et très différent de ce qu’on a l’habitude de goûter :

Il y a également la possibilité de nourrir des pélicans (mais c’est à 17h alors tant pis).

Nous traversons l’île pour aller sur la côte sud, direction little Sahara. Une fois garé, nous marchons dans les dunes de sable blanc. Nous avons effectivement le sentiment
d’être dans le Sahara, la chaleur en moins…

Nous reprenons la voiture direction Seals Bay Conservation Park toujours sur la côte Sud. Ce parc naturel accueille des Australian Sea-Lions.

Ces lions de mer (famille des otaries et non des phoques) australiens viennent mettre bas dans ces criques et se reposer dans les dunes à l’abri du vent glacé du sud.

Les mâles partent pêcher 3 jours et viennent ensuite dormir ici, pendant 3 jours !! tranquillou …

En fin de journée on reprend la route vers l’American River, direction la ferme à huîtres, malheureusement on arrive trop tard elle va fermer, donc on ne pourra pas visiter,
elle nous propose une petite douzaine pour nous consoler, allez c’est ok on vous débarrasse, humm on va les déguster face à la mer.

Au détour d’un chemin nous apercevons un petit wallaby de l’île :

Pour cette deuxième journée sur l’île nous avons prévu la visite de Flinders Range National Park.

On commence par le Cape du Couedic, c’est vraiment la Bretagne :

Admiral Arch, une arche naturelle creusée par la mer et le vent, où cette fois on observe des New Zealand fur-seals :

Ces lions de mer vivent aussi bien en Nouvelle Zélande que sur la côte sud de l’Australie, et naviguent entre les deux régions,
en tout cas ils s’amusent comme des petits fous !!

Bref, on visite ensuite remarkable rocks, des rochers de granit qui surplombent l’océan :

Après cela on part faire une petite marche dans Snake Lagoon, le long de la rocky river, qui se jette dans l’océan,

on y a croiser des lézard géants plutôt pépère,

On quitte le parc pour aller faire la koala walk, une réserve de koalas, il faut bien les chercher dans les eucalyptus mais une fois qu’on sait les repérer
on a été servi, on en a vu une bonne vingtaine,

et aussi quelques kangourous,

D’autres petits kangourous gris spécifiques à l’ile, des porc epic, bref beaucoup de belles choses sur cette île, que nous quittons ce matin pour prendre la route vers Warrnanbool,
départ de la Great Ocean Road, que nous ferons donc dimanche, …

 

Adélaide (Jour 10)

Le jour 10 du voyage est consacré au déplacement entre Alice Springs et Adélaide. Adélaide est la capitale du territoire du South Australia. Elle sera notre étape avant de partir vers Kangaroo Island.

Un grand choc nous attend à la sortie de l’avion, on est partie d’Alice Springs il faisait 40°C, on arrive à Adélaide il fait plus que 20°C…

Cette une ville coloniale avec des maisons typiques. voici un petit pub en face du jardin botanique :

La  Ayers house :

Comme l’Australie est une confédération, il y a un parlement par territoire et voici la maison du gouverneur :

Dans la rue piétonne (à peine plus grande que celle de Montbé pour une ville de 1.5 millions d’habitants), on a pu voir de petite galerie :

Il y avait même un magasin de jeu de société (mais fermé 🙁 ).

Une petite fleur pour la route:

Et un petit perroquet pour finir :

Demain matin nous partons pour Kangaroo Island (une île sauvage au sud d’Adélaide).